Rêver demain

Il existe un autre monde à l’intérieur de soi. Il est peuplé de songes, de rêves et d’espoirs. Il ne se voit pas et habite pourtant l’humain de promesses en un avenir d’où chaque souhait voudrait surgir. Cet imaginaire cohabite avec le quotidien et patiente en attendant le jour prochain où son hôte pourra arracher à sa condition ce qu’il a su entretenir avec passion et dévouement. Un rêve se hisse un jour au dehors pour prendre forme et intégrer un monde dont il a seulement entendu parler. Ce vœu réalisé prend alors racine auprès du rêveur afin de lui tenir compagnie jusqu’à ce que ce dernier éprouve à nouveau le désir d’extraire une autre partie de lui-même pour la semer au gré des rencontres et des sentiers empruntés. Et c’est ainsi. Nous vivons de rêves en rêves. Ils font de nous des êtres illuminés, mu par un scintillement méritant toute notre attention. Chaque extinction est une petite mort nous réduisant peu à peu à une matière brute usé par les déceptions et se rendant à la réalité.

Étreintes vagabondes, 2016, 5 Sens éditions.

Publié dans : Curiosités du mois |le 15 novembre, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez répondre, ou faire un trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

Meamies |
Aberration |
Les Podcasts de Jo |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | miscellanées d'un geek...
| Camp de survie
| Questionsansreponses